Nos actus

Presse

Application anti-gaspillage

Meal Canteen est la première application destinée à réduire le gaspillage alimentaire dans la restauration collective. Cet outil numérique fait une entrée remarquée dans de nombreux établissements.

 

En France, on estime à 10 millions de tonnes le gaspillage alimentaire produit chaque année. Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), en finir avec ces déchets passe d’abord par un bon diagnostic. Un créneau qu’a su exploiter la nouvelle start-up Meal Canteen pour qui « le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas». Cette dernière propose aux cantines une application pour réduire le gaspillage alimentaire tout au long de la chaîne d’approvisionnement. depuis le stade de la production agricole jusqu’à celui de la consommation, en passant par le stockage, la transformation, la distribution et la gestion. Le concept? Un self virtuel qui permet, depuis son PC. son smartphone ou sa tablette, de commander la veille, entre 14 heures et minuit son déjeuner du lendemain : entrée, plat, dessert, et même les sauces. « C’est gagnant-gagnant, chacun décide ce qu’il va manger. Moins de queue, pas de mauvaise surprise au self-service ou de plat pris par défaut parce qu’il ne restait plus que ça. Et en cuisine, on ne sort du frigo que ce qui va être consommé ». explique Denis Olivier, fondateur de l’application.

 

Mais Meal Canteen va encore plus loin et propose d’autres informations comme la valeur calorique des aliments. les allergènes, la provenance de la viande ou les composants en fonction des convictions religieuses. Les clients sont aussi invités à noter leurs repas de 1 à 5. Pour Denis Olivier. « cette évaluation permet de challenger les cuisines pour améliorer les recettes ».

 

LE PUBLIC ET LE PRIVÉ TRÈS INTÉRESSÉS

 

Relayée sur Twitter par la FAO (l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture). Meal Canteen a déjà développé de nombreux partenariats. Écoles, hôpitaux, restaurants d’entreprise…. l’application intéresse le privé comme le public. «Le commissariat des armées est très intéressé par cette proposition, et si elle est validée, on pourra se déployer sur les mess militaires. Pour nous, ce serait une incroyable opportunité ». s’enthousiasme Denis Olivier. Il faut dire qu’outre la réduction du gaspillage alimentaire, les économies sont de taille pour les établissements. Selon la dernière étude de l’Ademe. la perte pour les cantines de restauration collective s’élève en moyenne à 0.68 € par plateau repas. Soit 2.7 Mds€ de dépenses inutiles par an ! Confiante des gains que permet son application. Meal Canteen se rémunère sur les économies réalisées par les cuisines. Et la start-up ne compte visiblement pas s’arrêter là. puisque « de nouveaux services seront bientôt proposés ».

 

Cahier spécial Néorestauration – Avril 2019

  • Share: